Voeux du maire

Retrouvez l'intégralité du discours des voeux de Mr Patrick Vivos

-Mesdames, messieurs les représentants des autorités Civiles et Militaires

-Mesdames, messieurs les Élus

-Mesdames, messieurs les représentants de l’éducation nationale

-Mesdames, messieurs les représentants des cultes religieux

-Mesdames, messieurs les Commerçants, Artisans, Chefs d’Entreprises, et professions libérales  

-Mesdames, messieurs les Présidents et bénévoles d’associations

-Peyruisiennes, Peyruisiens,

-Chers amis,

Je pense vous avoir tous salués personnellement dès votre arrivée. Si ce n’est pas le cas, permettez-moi, au nom de tout le conseil municipal, de vous adresser tous nos vœux les plus sincères pour cette nouvelle année 2023. Nous vous souhaitons une année d’épanouissement dans votre vie personnelle, familiale et professionnelle et nous vous souhaitons surtout une excellente santé et beaucoup de sérénité dans vos vies. Vous retrouver ce soir, après deux années de COVID, où cette cérémonie n’a pu se tenir, est un immense bonheur.

Permettez-moi d’avoir ensemble une pensée pour tous les parents et amis qui nous ont quittés cette année 2022, ainsi que pour leurs familles touchées par ces deuils. J’ai bien sûr une pensée toute particulière pour M. Gilbert Ponzo, adjoint au Maire de la commune pendant plusieurs mandats, décédé le 16 janvier dernier et M. Claude Coste, docteur, qui soigna plusieurs générations de Peyruisiens, décédé le 3 juin dernier. Son épouse vient de le rejoindre il y a quelques jours à peine.

Cette année encore, nous pouvons saluer de nombreuses personnalités parmi nous, des partenaires importants et indispensables pour le développement de notre commune. Excusez-moi de ne pas vous citer tous individuellement, mais l’exercice est difficile pour moi, toujours la crainte d’oublier quelqu’un.  Les Peyruisiens sont extrêmement fiers et sensibles à la présence de chacune et de chacun d’entre vous et c’est toujours avec un grand honneur et beaucoup de plaisir que nous vous accueillons. La cérémonie des vœux est aussi bien sûr destinée aux Peyruisiennes et Peyruisiens, elle permet de prendre connaissance du bilan de l’année écoulée. Je tiens à vous remercier tous d’être venus ce soir, aussi nombreux.

Comme j’ai l’habitude de le faire depuis 2014 mon discours sera séquencé en 3 phases, tout d’abord les événements internationaux et nationaux, puis notre agglomération PAA, et enfin notre commune avec les réalisations de 2022 et les projets pour 2023.

Le fait marquant de l’année sur le plan international c’est bien sûr le lancement de l’invasion militaire de la Russie sur l’Ukraine sur ordre du Président Russe. Première opération militaire de cette ampleur en Europe depuis la seconde guerre mondiale. Plusieurs millions d’Ukrainiens fuient ce conflit et quittent leur pays. Aujourd’hui, 11 mois après, des personnes âgées, des femmes et des enfants vivent toujours cet enfer. Les frappes aériennes, les drones et missiles Russes continuent de pilonner l’Ukraine obligeant la population à se terrer. Peyruis a souhaité participer à l’élan de solidarité en accueillant trois familles dans un logement communal. Un administré a accueilli également à son domicile une famille. Un grand merci au CCAS et à tous les citoyens qui ont accompagné ces familles dans leur installation sur la commune.  

En octobre, la mort de Mahsa Amini, une iranienne de 22 ans, déclenche une vague de manifestations en Iran. La jeune femme est morte dans des circonstances troubles après avoir été arrêtée pour tenue indécente par la police des mœurs chargée notamment de faire respecter le port obligatoire du voile. Partout dans le pays, les Iraniens défilent au cri de « femme, vie, liberté » pour protester contre le régime ultra-conservateur. Malgré la pression de la communauté internationale, la répression est sanglante et le régime au pouvoir ne fléchit pas.

Comme pour les ukrainiens, nous ne pouvons que nous incliner et souligner le courage de ces peuples qui, au péril de leur vie, défendent leur dignité et une vraie démocratie.

Aux Etats-Unis aussi on assiste au recul des droits fondamentaux. Le 24 juin dernier, les femmes américaines ont manifesté dans les rues de Washington suite à la révocation par la Cour suprême du droit à l’avortement. Aujourd’hui, chaque Éat américain peut dorénavant à sa convenance autoriser ou restreindre ce droit des femmes.

Sur le plan national, le 24 avril dernier, Emmanuel Macron est réélu Président de la République Française avec 58,55% des voix, soit sept points de moins qu’en 2017. Dans la foulée le 19 juin ont lieu les élections législatives. C’est la première fois depuis 1988 que le Président élu ne dispose pas d’une majorité absolue à l’Assemblée nationale à la suite d’une élection présidentielle. L’utilisation à dix reprises en six mois de l’article 49.3 pour faire adopter le budget 2023 est une des conséquences de cette situation.

 Cet été en France fût synonyme de canicules, sécheresse et incendies. 2022 est l’année la plus chaude et la plus ensoleillée jamais enregistrée en France depuis le début des relevés climatiques en 1900. De mai à octobre, cinq vagues de chaleur se sont succédées. 62 000 hectares de forêt ont brûlé sur l’ensemble du territoire soit six fois plus que la moyenne des treize années précédentes.

 

J’en viens maintenant à notre agglomération PAA. Suite à l’annulation par le Conseil d’Etat des élections municipales de Digne-les- Bains de 2020, les Dignois ont dû repasser devant les urnes. De ce fait, des élections ont dû se tenir au sein de Provence Alpes Agglomération pour re-désigner la présidence. Mme Patricia Granet-Brunello a été réélue présidente à l’occasion du conseil communautaire du 12 janvier 2022. Je tiens personnellement à lui renouveler toutes mes félicitations, un résultat mérité et logique au vu de l’implication et du travail accompli depuis qu’elle a pris cette responsabilité d’accompagner la construction de l’agglomération.

Autre changement au sein de l’agglomération, c’est le renouvellement du poste de direction générale suite au départ de Pascale Hubert qui a fait valoir ses droits à la retraite bien méritée. Un grand merci à Pascale pour son écoute et son dévouement. Depuis le 7 novembre, c’est madame Cécilia Chevalier qui est la nouvelle directrice générale. Diplômée de Sciences Politiques et possédant une forte expérience, Cécilia a su montrer en quelques semaines qu’elle est la femme de la situation et surtout une femme de terrain. Je vous renouvelle « la bienvenue » dans notre collectivité.

Lors de son renouvellement à la tête del’agglomération, madame la présidente m’a confié la délégation du développement économique sur notre territoire. Je la remercie pour cette confiance.

Ma première tâche a été de poursuivre l’élaboration de la stratégie économique. Cette stratégie construite avec l’ensemble des acteurs économiques locaux permet d’avoir une vision prospective et concertée du développement économique.

Elle permet également une cohérence entre tous les projets de PAA comme la stratégie touristique, le SCOT (le Schéma de Cohérence territoriale) qui est un document d’urbanisme ou encore le PAT (projet alimentaire territorial) pour favoriser les circuits courts. Cette nouvelle feuille de route a permis de reformuler l’existant avec nos atouts et nos faiblesses afin de donner de la visibilité au développement économique que l’on souhaite. Quatre axes principaux ont été identifiés :

- Soutenir et renforcer l’attractivité résidentielle autour d’une économie de services et de bien-être,

- Professionnaliser,qualifier et faire monter en gamme les acteurs et offres touristiques,

- Impulser la transition écologique dans l’économie du territoire,

- Soutenir l’économie productive à travers la montée en qualité de l’accueil et de l’accompagnement des entreprises.

Les élus de PAA ont décidé de ne pas confier cette tâche à un bureau d’étude qui nous aurait coûté plusieurs milliers d’euros. Il a été réalisé en interne, car l’avantage d’une structure comme PAA, c’est d’avoir des compétences supérieures en ingénierie. Je voudrais remercier Renaud Rouquette responsable du service développement et chef de file, ainsi que tous les collaborateurs de PAA qui ont œuvré dans la rédaction de ce document. Celui-ci a été voté à l’unanimité au dernier conseil d’agglomération.

Très peu de communes de la même strateque Peyruis ont la chance d’avoir trois zones d’activités sur son territoire, avec un nombre d’emplois important, plus de 500 aujourd’hui répartis uniquement sur les zones. La zone de la Cassine se développe bien. Avec le développement d’entreprises déjà en place et la venue d’entreprises exogènes en négociations bien avancées, toute la partie basse de la zone sera commercialisée et pourraitre présenter 400 emplois en plus d’ici fin 2024. Nous allons commencer à travailler dès cette année sur l’aménagement de la partie haute. L’étoile de la Cassine à l’entrée de la zone, souhaite encore se développer. Un permis de construire pour trois bâtiments supplémentaires a été déposé. Ils pourraient accueillir fin 2023 début 2024 des nouvelles entreprises et professions médicales comme c’est déjà le cas aujourd’hui dans les bâtiments actuels.

En plus des compétences obligatoires de PAA comme l’économie, la collecte et traitement des déchets des ménages, l’eau et l’assainissement, notre agglomération finance des services à destination de nos communes et de nos administrés. Ce sont des conseillers en énergie partagée de l’agglomération qui nous ont accompagnés dans la mise en place de l’extinction nocturne de l’éclairage public. Ils sont encore présents aujourd’hui sur les études de rénovation thermique des bâtiments communaux que nous souhaitons faire. L’agglomération finance avec l’aide de l’Etat et du département les maisons France Service à St-Auban et à Seyne-les-Alpes. Elle sont des points d’accueil chargés de recevoir, d’orienter et d’aider des usagers dans leurs démarches administratives et d’accès aux droits relevant de plusieurs organismes dont certains y font des permanences.

 

Notre commune, votre commune va bien ! Et je profite de cette occasion publique pour féliciter et remercier très sincèrement tous les agents municipaux et tous les élus du conseil municipal. Leur implication et leur dévouement sont sans failles et aux services de tous les administrés. Au début de mon discours, je vous souhaitais « une excellente santé et beaucoup de sérénité », le bien-vivre ensemble est toujours notre priorité. Notre démocratie, nous permet fort heureusement d’avoir des idées et des points devue différents mais nous souhaitons vivre ensemble dans le respect de chacun et dans la sérénité.

Nous avons commencé l’année avec une tempête exceptionnelle qui abalayé tout le secteur du Val de Durance. Un record de vents soufflants à 132km/h a été enregistré. Peyruis a été particulièrement touché avec des arbres, poteaux et clôtures arrachés, fort heureusement sans victimes. Peyruis est restée sans électricité pendant plusieurs heures. Mes plus grands remerciements vont à Enedis qui a mis tout en œuvre pour réalimenter la commune, mais également aux sapeurs-pompiers et aux agents communaux qui se sont tous mobilisés pour déblayer et sécuriser les axes routiers.

Nous avons sur notre commune, avec l’aide financière de l’Etat, créé un poste de conseillère numérique. Des ateliers ouverts à tous et gratuits sont proposés pour différents niveaux d’utilisateurs. Un ordinateur en libre-service gratuit avec une connexion internet et une imprimante, est à votre disposition dans le hall d’accueil de la mairie. Au vu du succès de ce service, nous souhaitons le pérenniser et des demandes de subventions vont être faites dans ce sens. 

Nos moyens de communication ont été développé, sur les réseaux sociaux, avec l’application Panneau Pocket que vous pouvez télécharger gratuitement, le premier livret d’accueil a été donné lors de la cérémonie des nouveaux arrivants, un nouveau panneau lumineux plus attrayant, un nouveau site internet finalisé il y a à peine deux jours. Je vous rassure notre journal municipal papier « Peyruis pour Tous » même s’il demande un travail colossal continuera à paraître. Je remercie Simone Pourcel adjointe à la communication pour tout ce travail.

Comme à travers tout le pays, un bel élan de solidarité et de générosité s’est rapidement manifesté de la part des Peyruisiens en faveur du peuple Ukrainien. Des couvertures, des sacs de couchages, des produits d’hygiènes et des denrées non périssables ont été déposés en masse en mairie. En pleine collaboration, les services techniques des Mées et de Peyruis ont porté tout ce matériel dans un centre spécifique pour être ensuite acheminé en Ukraine. Un grand merci à tous pour cette générosité spontanée, je tiens àpréciser que la plupart des dons étaient neufs.

Avant même la mise en place du plan sobriété du gouvernement, la commune s’est engagée dans l’extinction partielle de l’éclairage public. Protéger la biodiversité, garantir une meilleure qualité de nuit et protéger la santé humaine, préserver le ciel nocturne, limiter la consommation d’énergie étaient les raisons de cette décision. Une réunion publique a été organisée pour présenter le projet en présence de la gendarmerie, du directeur du géoparc de Haute-Provence et de techniciens de PAA. Cette décision semble être partagée et appréciée par la population.

D’autres actions en faveur de la transition écologique sont engagées :

- Avec 80% de subvention de la Région pour acheter et planter 80 arbres sur notre territoire, le projet « Arbres en Ville » a démarré en novembre dernier. Les enfants de l’école élémentaire, leurs enseignants, l’association « graines de culture » et le CPIE (Centre permanent d’initiative pour l’environnement) se sont emparés de cette initiative et une quarantaine d’arbres fruitiers ont été plantés. Ils serviront de support pédagogique pour les enseignants dans les prochaines années.

- Avec un financement de la Fédération Française de Tennis, l’ensemble des éclairages de nos cours de tennis a été refait en led, moins énergivores. Aujourd’hui, ils sont conformes à la règlementation pour la pratique de compétitions officielles.

Je remercie Jean Louis Borel adjoints aux travaux et Serge Eymard, délégué à la préservation des ressources naturelles pour le suivit de ces travaux.

Pour votre sécurité et avec un financement de l’Etat, notre parc de vidéo protection se monte désormais à 18 caméras sur la commune.

Plusieurs incivilités d’adultes sur des dépôts sauvages qui auraient dû aller en déchèterie, ont été verbalisés. Les auteurs mineurs des dégradations de l’abris bus à côté du boulodrome ont été identifiés. Avec Mr le Procureur, la gendarmerie et les parents des jeunes concernés, nous leurs avons proposé de suspendre les poursuites s’ils repeignaient eux-mêmes les murs. Ils l’ont fait le mois dernier, plutôt que la sanction, la pédagogie reste notre priorité.

Grâce à PAA et plus particulièrement à son service culture nous avons pu accueillir à la bibliothèque de Peyruis une illustratrice de talents, Annie Kergoat. Plusieurs ateliers initiant les enfants aux techniques de peinture au café et de colorisation par le motif ont été effectués. Je remercie Joël Patris, adjoint aux associations et à la culture d’avoir accompagné l’organisation cette manifestation.

Le chantier des nouvelles adresses sur la commune arrive à son terme. Les numéros de plaques sont en cours de distribution et la pose des nouvelles plaques de nom des rues va bientôt suivre. Pour un coût de 60 000 €, là aussi l’Etat est venu nous accompagner financièrement à hauteur de 50%. Je voudrais remercier tout particulièrement Nathalie Jourdan, Déléguée à l'amélioration de la qualité de l'aménagement du territoire pour l’énorme travail effectué sur la conformité de l’adressage.

La mobilisation des parents, grands-parents, enseignants et élus a permis de réouvrir une sixième classe à l’école maternelle. Que d’énergie consommée pour une évidence pour nous tous ! Un grand merci à Pascale Dominici adjointe aux affaires scolaires qui a su mobiliser toutes les forces disponibles. Pascale est à l’initiative de la cantine à 1€. Pour la première fois cette année la municipalité a décidé de mettre en place ce dispositif. Ainsi, plusieurs familles dont le quotient familial le permet, ont pu bénéficier de ce dispositif d’aide national.

Le CCAS est le service indispensable pour répondre aux difficultés de la vie, de plus en plus nombreuses, que vivent certaines personnes, surtout cette année. Tout le conseil d’administration, sous l’impulsion de savice-présidente Martine Horrenberger, est mobilisé pour répondre au mieux aux demandes, avec les moyens dont nous disposons.

Concernant les bons pour le chauffage, le nombre de bénéficiaires et l’enveloppe financière ont été augmentés cette année, ainsi que les aides d’urgences exceptionnelles. Les entrées à la piscine et les cours de natation gratuits ont toujours permis à plusieurs enfants d’apprendre à nager.

Des enfants ont pu encore partir en vacances cet été avec l’université solidaire dont la commune est un partenaire financier. Nos séniors de plus 80 ans ont reçus leur colis de noël. Le repas de noël servi le mois dernier a ravi plus de 150 convives. Un check-up santé et des ateliers séniors ont pu être réalisés en collaboration avec la Mutualité Française et le CLIC. Toujours grâce à l’accompagnement de la Mutualité Française, une mutuelle communale accessible à tous s’est créée. Un énorme merci à Martine Horremberger, adjointe aux affaires sociales, au Conseil d’administration et à toutes les personnes bénévoles qui participent aux différents évènements du CCAS.

Nous arrivons aux projets pour 2023 !

L’agrandissement de la crèche va enfin démarrer. L’association Les Petits Câlins déménage le 16 janvier prochain pour le temps des travaux. Un investissement de 360 000 € va être engagé avec des subventions de la CAF pour 84 000 €, de l’État pour 83 000 €, de la Région pour 81 000€, et de 10 000 € du Département.

La sécurisation de la roche le long de l’avenue de La Roche est estimée à 375 000 €. Une subvention de l’Etat du fond Barnier de 237 000€ et 137 000 € de la Région ont déjà été accordées et la consultation des entreprises est faite.

Le permis de construire pour la rénovation du bâtiment du Château Esmieu a été déposé. 6 logements sociaux à faible consommation d’énergie et accessible aux personnes à mobilité réduite vont être réalisés par la Foncière Chènelêt. La municipalité aura la gestion de ces logements d’ici 18 mois.

Notre Chapelle St-Roch a besoin d’être rénovée pour que l’association Histoire et Patrimoine puisse l’utiliser et faire des manifestions dans un local adapté. Coût des travaux 175 000 €, une subvention de 50 000 € a déjà été accordée par la Région, nous demandons un complément de subvention à l’Etat. J’en profite pour féliciter Histoire et Patrimoine pour la réalisation de la balade des fontaines qui fait découvrir notre magnifique centre ancien.

La voirie du chemin de l’Onglon sera totalement reprise, une demande de subvention à l’Etat va être faite pour un investissement de 138 000€.

L’ensemble des voiries de la commune a besoin d’être remis en état. Après une analyse faite par un bureau d’étude, 63% des voiries sont considérés en « bon état ». Le montant global de la rénovation se monte tout de même à 540 000 €. Une demande de subvention à l’Etat va être faite. En fonction du montant accordé nous déciderons si nous réalisons les travaux en une ou deux années. L’objectif étant de tout remettre en état et de faire un plan pluriannuel d’entretien par la suite.

La mise en conformité de l’accessibilité de la salle du conseil municipal va nous coûter 37 000 €. Une demande de subvention va être faite à l’Etat.

Des projets qui ne démarreront sans doute pas en 2023, mais sur lesquels nous avons lancé déjà des études. L’aménagement devant la salle des fêtes et la réalisation d’un parking sur le terrain en face de celle-ci que nous venons d’acquérir ainsi que la consolidation et la sécurisation des ruines de notre Château qui se détériore.

Le centre urbain reste le projet phare de la mandature. Notrebureau d’étude d’architecte urbaniste finalise une proposition d’aménagement avec un cahier des charges précis de ce que nous souhaiterions sur cette zone. Pour rappel, nous envisageons un lieu culturel, avec une bibliothèque, une salle d’exposition pour y accueillir également des artistes et faire des ateliers avec les enfants et une ou deux salles pour les associations culturelles; un deuxième lieu consacré au sport, avec une grande salle multi-activités et une ou deux salles pour les associations sportives ; et enfin un troisième bâtiment qui accueillera des commerces et des professions libérales. Très prochainement une réunion publique sera organisée pour vous présenter cet aménagement et connaître votre ressenti.

 

Mes propos précédents disaient que notre commune va bien et que le bien-vivre ensemble est notre priorité. La gestion financière est également une préoccupation presque journalière de vos élus, et j’en profite pour renouveler mes remerciements à mon premier adjoint Olivier Ledey, adjoint aux finances, qui suit ça de très près, il est largement responsable de ces chiffres. Le compte administratif n’est pas encore consolidé mais nous savons déjà que 2022 sera encore en excédent.

Comme chaque année quelques chiffres qui me paraissent importants : la dette de 924 € par habitant en 2013 est aujourd’hui passée à 216 €.

Un manque d’action ou d’investissement pourrait justifier une dette si basse mais ce n’est pas le cas, nous avons investi depuis 2013, 9 500 000€ en dix ans pour la commune, soit près d’un million d’euros en moyenne par an.

Ces chiffres plus qu’honorables sont dus au fait que nous allons chercher tous les financements possibles et nos partenaires répondent présents. Je voudrais très sincèrement remercier L’État, La Région, le Département et la Caf dans le domaine de la petite enfance.

 

Un dernier point avant de faire des remerciements largement mérités.

Beaucoup de changements ont eu lieu cette année dans le personnel communal. Tout d’abord, au nom de tous je souhaite une bonne retraite bien méritée à Joël Fournier et Armande Mangin. Sandrine Jacques, notre comptable et Laurent Boyer notre responsable des services techniques ont souhaité prendre une nouvelle orientation professionnelle, nous leur souhaitons pleine réussite dans celle-ci et les remercions tous pour tout le travail accompli toutes ces années. Ils ont été remplacés par Célia Dominici qui a été recrutée au poste d’ATSEM, Daniel Le Garrec au service technique, Carole Maigron Gigante comme agent comptable et Denis Auzias comme responsable du service technique. Marina Pesenti a été recrutée au poste du CCAS. Nous leur souhaitons à tous bien sûr la bienvenue dans notre collectivité. Notre directrice générale des services a demandé sa mutation au mois d’avril. Dans le week-end qui a suivi j’ai reçu un texto de Sébastien Etienne, DGS de la commune des Mées me proposant ses services en accord avec son maire. J’ai bien sûr accepté. Je voudrais très sincèrement remercier Sébastien, Gérard Paul, et tous ses élus pour cet acte de solidarité comme ils en ont l’habitude aux Mées.

À tous les présidents, présidentes, bénévoles d’associations pour le dynamisme que vous apportez au travers de vos différentes initiatives tout au long de l’année. Vous contribuez à faire vivre notre commune, à tisser des liens entre les générations et à donner du sens au bien-vivre à Peyruis.

Aux forces de l’ordre, la gendarmerie, aux sapeurs-pompiers volontaires, je veux encore et toujours souligner votre engagement, votre dévouement, votre courage, je veux saluer ces vertus qui vous animent tous gendarmes et sapeurs et qui font vivre les valeurs de la République.

A notre équipe de l’éducation nationale avec qui nous travaillons en étroite collaboration pour l’intérêt de nos enfants. À tous les enseignants un grand merci pour votre implication.

Nos commerçants, artisans, entreprises, professions libérales et agriculteurs qui par leur professionnalisme font rayonner notre commune.

Merci encore à l’ensemble de notre personnel communal administratif, du périscolaire et technique qui s’investit énormément au quotidien et même dans des cas extrêmes, toujours pour notre territoire et ses habitants, le service public a du sens pour ces hommes et ces femmes.

À toute l’équipe du CCAS qui fait un travail formidable auprès des plus démunis.

Et enfin à tous les adjoints et élus qui siègent à mes côtés au conseil municipal. Un grand merci à vous tous pour votre engagement, votre disponibilité, votre tolérance et votre travail. Avec vos différences de personnalité, de caractère, de vision, vous enrichissez les débats pour un seul objectif : l’intérêt de Peyruis et des Peyruisiens. Sans vous, tous ce que je viens d’énoncer dans mon discours ne pourrait pas être possible. Merci également à vos conjoints qui supportent vos absences dont je suis en partie responsable.

Et maintenant je vous invite à lever le verre de l’amitié et à cette nouvelle année. Je vous souhaite encore une excellente santé pour cette année 2023 remplie de sérénité et de bienveillance.

accès rapides

état civil
urbanisme
numérique
portail famille
accès aux
professionnels